Brielmaier Motormäher - Motormäher

Largeur de coupe de 6 mètres avec deux engins de base

  • Barre de coupe avec couteau à double lame et largeur de coupe effective de 6 mètres
  • Deux engins de base entraînent une barre de coupe
  • Commande Duo intelligente : l’utilisateur pilote un engin, tandis que le second est contrôlé par synchronisation électronique
  • Les engins existants peuvent aisément être réunis en un système Duo par le biais d’une barre de 6 mètres
  • Radiotélécommande optionnelle
  • Débit de chantier maximal : entre 3 et 4 ha/heure – une économie de temps énorme
  • Grâce à la commande électronique intelligente, son maniement est un jeu d’enfant
  • Pas d’effet de levier, même par une largeur effective du dispositif de fauchage de 6 mètres
  • La concentration et l’effort physique sont réduits à la marche et la conduite
  • Sécurité et stabilité maximales – également et surtout en pente raide
  • Suivi de sol très poussé – possibilité de faucher même sur terrain accidenté
  • Commande électronique extensible par l’ajout de beaucoup de fonctions
  • L’idéal pour les paysans de montagne, la conservation et l’aménagement des espaces naturels, les roseaux



Efficacité et une utilisation qui ménage le sol

Une économie de temps de plus de 50 % par rapport aux engins traditionnels, d’où un débit de chantier qui va de 3 à 4 ha/heure

35 % de moins de poids de dispositif de fauchage par mètre de largeur de coupe par rapport à un dispositif de fauchage de 2 m, d’où un travail non destructif et sûr




L’engin « Master » contrôle électroniquement l’autre

(les deux engins peuvent être utilisés comme Master)


Suivi de sol très poussé

Fonctionnement aussi avec des engins en position croisée, ainsi qu’adaptation de la barre de coupe flexible au terrain



Utilisation ultra-stable

Pas d’effet de levier, même par une largeur de fauchage très importante de 6 mètres
Les deux engins se stabilisent réciproquement
C’est toujours l’engin le plus stable qui assure la stabilité de tout le système
Aucun effort de maintien de la part de l’utilisateur, la conduite est un jeu d’enfant : deux doigts suffisent